CuisineJaponaise.Net

Karaage (poulet frit japonais)

Au sommaire : DéfinitionUtilisationRecetteOù trouver

Qu'est-ce que le karaage ?

Le terme karaage (prononcé ka-la-a-gué) désigne une technique de friture japonaise utilisée avec de la viande ou du poisson. Le poulet étant cependant la variante la plus courante, on traduit généralement karaage par "poulet frit japonais".

Assiette de poulet frit japonais servi avec du citron
Source : shikibook.wordpress.com

Préparer du poulet karaage consiste donc simplement à découper des morceaux de poulet, les mariner, les enrober de fécule de pomme de terre, et les frire dans l'huile.

Le karaage diffère du poulet frit occidental par cette utilisation de fécule de pomme de terre (plutôt que de la farine, chapelure ou pâte à frire) qui lui donne une "coquille" frite à la fois plus légère et plus croustillante que chez nous, tout en retenant l'intérieur extra juteux créé par la marinade.

Intérieur d'une bouchée de karaage laissant apparaître le gras juteux
Source : norecipes.com

Ce n'est certainement pas le plat japonais le plus sain, mais c'est l'un des plus populaires et un véritable régal.

Traduction exacte : La fin du mot ("age") signifie "frit", mais la signification de "kara" est incertaine. Il existe deux interprétations en fonction du kanji utilisé. "Kara" peut en effet s'écrire 唐 (= Dynastie Tang ou Chine) indiquant une origine chinoise du karaage que l'on traduirait par "friture chinoise". Ou alors "kara" s'écrit 空 (= vide) soulignant l'absence de pâte à frire dans cette technique de cuisson, la différenciant du tempura par exemple.

Le karaage dans la cuisine japonaise

On trouve le karaage un peu partout au Japon, et notamment dans les bars, les restaurants, les stands de rue, les lieux de restauration rapide dans les villes ou les gares, les supermarchés, et les konbini (supérettes japonaises). C'est un plat souvent cuisiné à la maison également, car facile à réaliser et bon marché.

Dépendant du moment et de l'endroit, le karaage se déguste de façons toutes aussi diverses. On peut en effet le manger chaud ou froid, en snack, en apéro, en accompagnement ou en plat principal. C'est aussi un élément courant dans les bento.

Toutes les occasions sont donc bonnes pour apprécier le poulet frit japonais. Cependant si vous voyagez au Japon, certaines occasions les plus courantes (et recommandées) sont les suivantes :

  • Echoppe de karaage dans la rue au Japon

    Source : matcha-jp.com

    Emportez une barquette de karaage d'une échoppe spécialisée

    C'est sans doute le meilleur endroit où manger du poulet frit japonais parce que c'est leur spécialité, et chaque échoppe s'est investie à développer sa propre délicieuse recette. Ces échoppes existent un peu partout dans le pays, principalement dans les lieux de grande affluence (grandes villes, festivals, gares, rues commerçantes, etc.)

  • Bento au poulet frit japonais

    Source : ocweekly.com

    Achetez du karaage froid au supermarché pour l'ajouter à votre bento du lendemain

    Le poulet frit est très populaire dans les bento parce que la viande marinée, même froide, conserve son goût succulent et sa tendresse. Ou alors réchauffez le poulet au four pour retrouver sa forme de base, juteuse et croustillante.

  • Plat de karaage servi avec riz, soupe miso et salade dans un restaurant japonais

    Source : tabelog.com

    Commandez un plat de poulet frit japonais dans un restaurant

    Le poulet karaage est souvent dégusté en snack ou en apéro, mais il peut aussi être servi en plat principal (accompagné de riz, de soupe miso et/ou d'une petite salade), en bento, ou en garniture d'un donburi par exemple.

  • Assiette de karaage servie avec une bière japonaise Sapporo dans un izakaya

    Source : pikapika20.wordpress.com

    Accompagnez votre bière d'un encas lors d'une sortie dans un izakaya (bar japonais)

    Le karaage est un peu l'équivalent japonais du fromage avec le vin en France, ou le fromage avec la bière en Belgique. C'est une délicieuse collation à partager entre amis autour d'un verre.

  • Vitrine d'un konbini remplie d'aliments frits, les agemono

    Source : jpninfo.com

    Passez dans un konbini chaque fois que vous avez envie de poulet frit

    Les konbini sont des supérettes japonaises très répandues. La plupart d'entre elles proposent du karaage, sous une forme ou une autre. C'est bon marché, pratique et savoureux à tout moment de la journée.

  • Karaage fait maison

    Source : justonecookbook.com

    Préparez du karaage vous-même, à la maison

    Bien qu'il soit possible d'en trouver un peu partout, il est encore très courant au Japon de cuisiner du karaage chez soi. C'est une préparation parfaite en apéritif pour une fête, en casse-croûte devant la télé, ou pour toute autre occasion. Et c'est un régal tant pour les adultes que pour les enfants.

La recette standard du poulet frit japonais

Le poulet karaage est si répandu au Japon que chaque foyer, restaurant, bar et commerce alimentaire ait développé sa propre recette. Certains mettent l'accent sur le croustillant de la friture, d'autres sur le poulet juteux à l'intérieur, chacun choisissant la partie du poulet, la marinade, l'huile et la fécule qu'il préfère.

La recette exacte du karaage varie donc, mais elle est toujours très simple et peut se résumer en 3 ou 4 étapes :

Voilà donc la base commune à toutes les recettes de karaage. Mais pour un résultat vraiment parfait, nous vous conseillons ces quelques règles d'or :

Déguster du karaage en France et en Belgique

Pour découvrir ce met emblématique du Japon, vous pouvez évidemment vous rendre dans un restaurant japonais, ou dans une épicerie japonaise proposant des produits fraîchement préparés parmi lesquels le karaage (seul ou en bento) est courant...

Façade du Karaage-ya, restaurant japonais à Paris
Le Karaage-ya est un restaurant japonais spécialisé dans le poulet frit situé à Paris. Source : karaage-ya.fr.

... Mais ce n'est pas une obligation !

Le karaage est en effet si simple et bon marché à réaliser que vous pouvez aisément le cuisiner à la maison. Les seuls ingrédients indispensables sont le poulet et la fécule de pomme de terres, qui sont tous deux disponibles dans n'importe quel supermarché.

La marinade est quant à elle optionnelle (bien que fortement recommandée) et ses ingrédients sont aussi, en général, disponibles dans les grands supermarchés. Les seuls ingrédients qui pourraient être plus difficiles à trouver sont le mirin (remplaçable, notamment, par du sucre) et le sake (qui peut être omis).

Et si vous voulez vraiment obtenir ces ingrédients, il y a toujours les épiceries japonaises physiques et en ligne, ou les plateformes telles Amazon.

Ajouter un commentaire

Facultatif, mais si vous désirez créer un compte plus tard votre email permettra de récupérer vos commentaires déjà postés

Laissez ces champs tels quels :