CuisineJaponaise.Net

Des centaines de pâtes miso : Comment choisir ?

Des centaines de pâtes miso : Comment choisir ?

Il existe une très, très large variété de pâtes de miso à travers le Japon. Ceux-ci vont des teintes les plus claires aux saveurs douces, à des couleurs et goûts beaucoup plus prononcés.

Source : foodconfidence.com

Tous ces miso peuvent être utilisés en soupe bien sûr, mais aussi en sauce, marinade, vinaigrette ou trempette. L'objectif de cet article est de vous donner toutes les informations utiles pour reconnaître, différencier et choisir le bon miso pour chacune de vos recettes.

3 grandes familles de miso

Source : reference.com

La pâte de miso est le résultat d'une fermentation de fèves de soja, de céréales et d'un ferment appelé kôji. On peut en distinguer trois grandes catégories sur base du type de céréale le plus largement présent dans le miso, du temps de fermentation, et de l'intensité du goût et de la couleur.

Ces trois catégories (ou familles) sont le kome miso, le mugi miso, et le mame miso.

Le kome miso (miso de riz)

Source : frozbroz.com

C'est le type de miso le plus clair et le plus doux. Ceci s'explique par sa haute teneur en riz et son temps de fermentation assez court (moins de 3 mois), ce qui ne lui laisse pas le temps de développer des saveurs et des couleurs prononcées.

Le kome miso est généralement de couleur beige, jaune, dorée, ou tendant légèrement vers le brun. Son goût est peu amer, presque sucré, et moins salé que les autres types de miso. Il est par conséquent très utilisé dans les plats légers consommés en été, dans le sud du Japon, ou en assaisonnement discret dans les compositions occidentales.

Le kome miso est aussi la famille qui englobe le plus de sous-variétés. Les plus courantes sont :

Le mugi miso (miso d'orge)

Source : healthy-japanese-diet.com

Ce type de miso se compose principalement d'orge et nécessite un temps de fermentation moyen (entre 1 et 2 ans). Il en résulte une couleur plus sombre et un goût plus poignant.

Cette couleur, généralement rouge ou brune, explique aussi pourquoi cette variété peut apparaître sous le nom de aka miso (miso rouge), une dénomination générique pour désigner toutes les pâtes de miso dans ces tons rougeâtres.

Le goût du mugi miso est plus salé, amer et riche en umami que la famille des kome miso. De ce fait, il peut submerger les préparations les plus légères et il est préférable de l'utiliser avec parcimonie et/ou de l'éviter dans les vinaigrettes et trempettes. Il reste cependant parfaitement approprié pour la cuisine quotidienne où il est utilisé en soupe, marinade, etc.

Le mame miso (miso "pur soja"), ou hatcho miso

Source : msmarmitelover.com

Du nom de sa ville natale chinoise, le hatcho miso est le plus sombre et le plus corsé des miso. Il ne contient aucune céréale en complément des fèves de soja, et son temps de fermentation est le plus long (2 à 3 ans).

Son goût prononcé fait du hatcho miso un aliment plutôt utilisé dans les soupes riches consommées en hiver et les régions du nord du Japon. Il est aussi souvent mélangé à d'autres types de miso moins forts afin de créer des saveurs plus équilibrées.

Le hatcho miso est la variété la plus riche en protéines.

Le awase miso (miso mixte)

Comme son nom l'indique, le miso mixte n'est pas une variété en elle-même mais un mélange de deux ou plusieurs types de miso. Il peut s'agir d'un mélange contenant du hatcho miso comme mentionné ci-dessus, ou de n'importe quelle autre combinaison. L'intérêt est simplement de produire des saveurs différentes.

Quel pâte de miso choisir ?

La réponse à cette question se trouve en grande partie dans la description des différents types de miso. Pour résumer, il faut choisir un miso dont l'intensité du goût convient le mieux à la recette considérée. Cette intensité pouvant facilement être jugée par la couleur de la pâte du miso.

Et pour vous ?

Bien évidemment, le choix d'une pâte miso c'est aussi et avant tout une question de préférence personnelle. Vous-même, laquelle utilisez-vous et pourquoi ?